Communiqué de presse

DISPARITION DU DIRECTEUR EXECUTIF DE UNFPA Dr Babatunde OSOTIMEHIN

7 June 2017

C’est avec une profonde tristesse que UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, annonce le décès de son Directeur exécutif, Dr Babatunde Osotimehin, brusquement à son domicile le 4 juin 2017. Il avait 68 ans.

"Il s'agit d'une perte dévastatrice pour l’UNFPA et pour les gens, en particulier les femmes, les filles et les jeunes, pour qui il a consacré sa vie à servir quand il est devenu médecin au Nigéria. L’UNFPA exprime sa profonde sympathie à sa famille et prie d'avoir la force de supporter cette grande perte ".

"Dr. Osotimehin a été audacieux et n'a jamais eu peur d'un défi et son fort leadership a contribué à maintenir haut la santé et les droits des femmes et des filles du monde dans l'Agenda global. Il a compris que les 1,8 milliard de jeunes du monde représentent vraiment leur plus grand espoir pour l'avenir ".

L’UNFPA est engagé à poursuivre la grande vision du Dr Osotimehin pour les femmes et les jeunes et continuera à défendre les droits de l'homme et la dignité de tous, en particulier les adolescentes les plus vulnérables.

Il a vigoureusement défendu trois objectifs majeurs de transformation de décès maternels évitables, zéro demande non satisfaite pour la planification familiale et l'élimination des pratiques nuisibles contre les femmes et les filles. L’UNFPA demande instamment à tous d'honorer son héritage en se ralliant à ces objectifs mondiaux.

Le Docteur Osotimehin, médecin et expert en santé publique, est devenu le quatrième Directeur Exécutif de UNFPA le 1er janvier 2011, avec le grade de sous-secrétaire général des Nations Unies.

Avant ce rendez-vous, le Dr Osotimehin était le ministre de la Santé du Nigéria. Auparavant, il était Directeur Général de l'Agence nationale pour le contrôle du sida, qui a coordonné le travail sur le VIH et le sida au Nigeria.

Le Dr Osotimehin est titulaire d'un docteur de l'Université d'Ibadan, au Nigeria, en 1972, et est allé à l'Université de Birmingham, en Angleterre, où il a obtenu un doctorat en médecine en 1979. Il a été nommé Professeur à l'Université d'Ibadan en 1980 et a dirigé le Département de la pathologie clinique avant d'être élu prêtre du Collège de médecine en 1990.
Il était marié, père de cinq enfants et plusieurs petits-enfants.