Dispatch

SOMMET DE L’UNION AFRICAINE « INVESTIR DANS LA JEUNESSE POUR UNE CAPTURE DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE »

31 January 2017

Le nouveau président de l’Union africaine Alpha Condé a salué le leadership de UNFPA et de son Directeur Exécutif Dr Babatunde OSOTIMEHIN avant d’inviter les décideurs à prendre des mesures adéquates pour tirer profit du dividende démographique.

Tous ceux qui s’intéressent de près aux questions de développement avaient une inquiétude par rapport à ce 28e Sommet de l’UA : celle de voir relayer au second plan le thème de la rencontre au profit d’autres, beaucoup plus superficiels et sans grande incidence sur le devenir du continent. Mais plus de peur que de mal, ni la course à la succession de Nkosazana Dlamini Zuma à la Présidence de la Commission de l’UA, ni le retour du royaume chérifien dans la grande famille africaine n’ont pu éclipser « le dividende démographique ».

S’étaient-ils parlés ou est-ce une prise de conscience collective ?

Tous les intervenants à la cérémonie d’ouverture ont articulé leur intervention autour de la nécessité d’investir en profondeur dans la majorité démographique du continent. Pour la Présidente sortante de la commission de l’Union Africaine, « l’Afrique se rajeunit au moment où le reste du monde vieillit ».Nkosazana  Dlamini Zuma pense que le continent ne doit pas rater le virage. C’est pourquoi plaide – t- elle pour des politiques bien pensées et orientées vers la jeunesse. La Commission de l’UA est déjà dans dans la dynamique avec notamment son agenda 2063 et sa feuille de route sur le dividende démographique a affirmé Madame Zuma. D’ailleurs – a – t- elle poursuivi-pour plus de pragmatisme et un meilleur suivi du programme, il sera bientôt procédé à la nomination d’un envoyé spécial de l’UA auprès de la jeunesse. Une annonce accueillie dans la salle par une salve d’applaudissements. Avant de conclure, la Présidente sortante de la Commission de l’Union africaine a tenu à saluer les efforts enregistrés par certains pays dans la lutte contre les mariages précoces à savoir le Burkina Faso, le Mali, le Niger entre autres.

Le drame de l’immigration, l’impasse politique et le chaos sécuritaire en Lybie avec ses effets collatéraux dans tout le sahel sont des questions qui touchent directement  la jeunesse africaine et interpellent au plus haut point les leaders du continent. C’est en ces termes que le Président en exercice sortant de l’Union Africaine a introduit ses propos. Même s’il s’est réjoui des revers infligés récemment à Boko Haram dans la région du Lac Tchad, Idris Deby Itno pense que la meilleure façon de vaincre le terrorisme est d’agir en amont, à travers des investissements réels dans la jeunesse. C’est pourquoi il se réjouit du thème «  Investir dans la jeunesse pour tirer parti du dividende démographique ».

Les Nations Unies sont conscientes de la pertinence de la thématique d’où sa mise en pratique par l’une de ses agences à savoir l’UNFPA a clamé d’entrée de jeu Antonio Guterres. Se définissant comme un partenaire de l’Union Africaine, le nouveau Secrétaire Général de l’ONU s’engage à travailler avec l’Afrique pour relever le défi. Sa politique africaine sera essentiellement axée sur l’anticipation à travers notamment des investissements structurants en faveur des jeunes et des adolescentes.

Ce fut ensuite le tour au nouveau Président en exercice de l’UA de lancer officiellement le thème de l’année « Investir dans la jeunesse pour tirer parti du dividende démographique ».Alpha Condé a salué le leadership de l’UNFPA et son Directeur Exécutif. Ce thème, selon Alpha Condé, vient à point nommé et les décideurs doivent  prendre des mesures adéquates pour tirer profit du dividende démographique.

 Dr Babatundé Osotimehin avant d’appeler ses pairs à œuvrer pour la réalisation de ce programme qui apparait comme une bouée de sauvetage pour le continent.

A rappeler que pour  la première fois dans les annales de l’UA en passant par l’OUA le thème de l’année est assorti d’une feuille de route. Par rapport au dividende démographique, Addis Abeba aura été une bonne entrée en matière. Avec l’espoir que les lignes vont véritablement bouger d’ici à la prochaine assise statutaire de l’UA prévue en Juillet et dont le thème porte également sur le dividende démographique.

                                          Sékou Tangara envoyé spécial Africable Télévision pour le compte de UNFPA