Déclaration

Clôture du séminaire des 1ères dames d'Afrique sur le cancer

3 août 2018

« PREVENTION ET AMELIORATION DE LA QUALITE DE PRISE EN CHARE MALADES »

Le  séminaire régional de réflexion sur le cancer  a pris fin le 2août 2018 à Ouagadougou par une déclaration commune des premières dames dans laquelle elles " s’engagent  à travailler avec les Etats membres du groupe OCI, à collaborer avec l’ensemble des acteurs des organisations privées et publiques. »

Pour les premières dames, il faut « intensifier la lutte, mettre l’accent sur la prévention et améliorer la qualité de la prise en charge des malades ».

Et pour ce faire, elles sont décidées à mener des plaidoyers pour mobiliser les fonds nécessaires à l’atteinte de leur objectif.

Dans leurs pays, les  premières dames s’engagent à « plaider pour un développement des politiques nationales et régionales » sans oublier qu’elles se donnent également une mission de veille sur l’ensemble de la chaîne des facteurs liés à la maladie.

Car pour elles, « le cancer n’est point une fatalité si les efforts sont consentis dans la prévention et la lutte contre la maladie » et pour cela elles s’impliquent  à conjuguer leurs actions pour minimiser les impacts du cancer  et mener des actions de  plaidoyer en vue de renforcer les capacités des systèmes nationaux de santé.