Vous êtes ici

Dernières parutions

Rapport annuel 2020 ONU Mali

Rapport annuel

Le Rapport de Résultats 2020 de l’ONU au Mali, présente les progrès réalisés au cours de l’année dans la contribution des Nations Unies aux priorités de développement durable du pays, les contraintes et les défis, les enseignements tirés et les perspectives pour l’année 2021. Les résultats exposés sont le fruit de la collaboration constante entre le système des Nations Unies et ses partenaires des services centraux et déconcentrés de l’Etat, des collectivités territoriales, de la société civile, du secteur privé et des donateurs et partenaires techniques et financiers du Mali.

Full review

NEWSLETTER SUR DEMOGRAPHIE, PAIX ET SECURITE

Bulletin

Trois déterminants, toujours d'actualité, sont à prendre en compte dans l'analyse des causes, manifestations et conséquences de la crise au Sahel. Il s'agit de Démographie, Paix et Sécurité. Ce triptyque était le thème du Side event de UNFPA dans le cadre du Forum de Bamako tenu en mai dernier.

Un Side event riche de par la qualité des invités, Mabingue NGOM Directeur régional de UNFPA WCARO, Pr Alioune Sall, Kabine Komara ancien premier ministre de Guinée, etc, la pertinence des analyses celle du Dr Eugène Kongnyuy Représentant de UNFPA MALI pour qui le Sahel doit gagner le "championnat" pour sortir de la crise. Il ya aussi ce conseil demandé par M.NGOM : quels sont les investissements à faire maintenant pour les jeunes ?

Retrouvez les temps forts de la session sur Démographie, Paix et Sécurité et Dialogue intergenerationnel dans la Newsletter de UNFPA MALI

Full review

Journée internationale de la Sage-femme, 5 mai 2021 Faites confiance aux données : investissez dans les sages-femmes Déclaration de la Directrice Exécutive de l'UNFPA, Dr Natalia Kanem

Déclarations et déclaration

ournée internationale de la Sage-femme, 5 mai 2021

Faites confiance aux données : investissez dans les sages-femmes

Déclaration de la Directrice Exécutive de l'UNFPA, Dr Natalia Kanem

Chaque jour, dans toutes les régions du monde, les sages-femmes sauvent la vie de femmes et de bébés et promeuvent la santé et le bien-être de communautés entières.

Elles méritent notre respect et notre gratitude, mais cela ne suffit pas.

Les sages-femmes méritent un plus grand investissement dans leurs capacités et lieux de travail qui les rend autonome et reconnait pleinement leurs compétences et leurs contributions.

À l'occasion de la Journée Internationale de la Sage-femme, nous rendons hommage à l'extraordinaire contribution des sages-femmes à l'humanité et mettons en lumière les données et les preuves de plus en plus nombreuses qui plaident en faveur d'un investissement accru dans la profession de sage-femme en tant qu'élément essentiel des soins de santé.

La dernière édition du rapport sur la Situation de la Profession de Sage-femme dans le Monde, lancé aujourd'hui par l'UNFPA, l'Organisation Mondiale de la santé et la Confédération Internationale des Sages-femmes, affirme que si nous augmentons le nombre de sages-femmes et la qualité des soins qu'elles dispensent, nous sauverons environ 4,3 millions de vies par an d'ici 2035. La couverture universelle des interventions réalisées par les sages-femmes d'ici 2035 permettrait d'éviter 67 % des décès maternels.

Ces résultats dépendent de l'amélioration de l'éducation et de la formation des sages-femmes, ainsi que d'une réglementation complète et favorable du lieu de travail. Elles doivent jouer un rôle plus important dans la gouvernance et le leadership professionnels ainsi que leur domaine d’intervention, afin d’avoir la possibilité d'utiliser leur expérience unique pour faire progresser les politiques de santé et la prestation de services.

Les sages-femmes travaillent souvent dans des circonstances extraordinaires. Elles peuvent parcourir des kilomètres à pied pour atteindre les femmes ou ouvrir des espaces dans leur propre maison pour les aider à accoucher en toute sécurité. Elles ont été confrontées à une pression croissante pendant la pandémie de COVID-19, et à des inégalités accrues sur leur lieu de travail. Souvent à court d'équipement de protection et ayant moins accès aux vaccins que les autres travailleurs de la santé, les sages-femmes ont mis leur propre vie en danger au service des autres.

Ce dévouement est une ressource inestimable, mais trop de systèmes de santé en dépendent sans que la profession de sage-femme ne soit soutenue de manière proportionnelle. Cela court-circuite les ambitions d'atteindre l'objectif de zéro décès maternel évitable d'ici 2030.

Nous avons les preuves et savons ce qu'il faut faire. Les systèmes de santé du monde entier doivent en prendre note - et agir - car investir dans des sages-femmes autonomes est l'un des moyens les plus sûrs de préserver la vie et de protéger la santé et le bien-être de tous.

Full review

MAGAZINE UNIS DANS L'ACTION

Bulletin

Le Magazine Unis dans l'Action N°4 du premier trimestre 2021 est disponible avec la contribution de l'UNFPA.

Full review

Etat de la population mondiale 2021

Rapport sur l'état de la population mondiale

Nous avons le droit inhérent de choisir ce que nous faisons de notre corps, d'assurer sa protection et ses soins, de poursuivre son expression. La qualité de nos vies en dépend. En fait, nos vies elles-mêmes en dépendent. 

Le droit à l'autonomie de notre corps signifie que nous avons le pouvoir et le libre arbitre de faire des choix, sans crainte de violence ou sans que quelqu'un d'autre décide à notre place. Cela signifie être capable de décider si, quand ou avec qui avoir des relations sexuelles. Cela signifie prendre vos propres décisions quant au moment ou au moment où vous souhaitez devenir enceinte. Cela signifie la liberté de consulter un médecin chaque fois que vous en avez besoin. 

Full review

CAPTURE DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SERVICE DE L'EMERGENCE

Publication

Le Directeur Régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), Monsieur Mabingue Ngom et le Maire de la commune de Fass Gueule Tapée Colobane, Monsieur Ousmane Ndoye procèdent au Lancement de l'ouvrage intitulé « Capture du dividende démographique au service de l’émergence : Cas de la commune de Gueule Tapée-Fass–Colobane» ce lundi 12 avril 2021, à partir de 17h30 à l’hôtel Terrou-Bi, à Dakar, Sénégal. Plusieurs Ministres, partenaires techniques et financier ainsi que le corps diplomatique seront associés à cette importante rencontre.

L’ouvrage documente le processus de montage et de mise en œuvre de cette approche testée dans la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane. Il est l’aboutissement d’un long processus de travail acharné.

En prélude du lancement, le directeur régional de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, a exprimé sa satisfaction.  : « Trois ans après lancement de l’initiative, je suis particulièrement impressionné par l’intérêt et l’appétit que suscite ce modèle de partenariat qui épouse l’esprit d’un « One UN » sur le terrain au niveau communautaire, et qui s’aligne aussi parfaitement avec l’innovation majeure introduite par les objectifs de développement durable, à savoir l’intégration. »

Dans la préface le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky Sall a félicité l’UNFPA et le Conseil Communal de Gueule Tapée - Fass - Colobane pour avoir lancé une telle initiative pilote. « Je souhaite qu’elle soit une source de réflexion et d’inspiration pour toutes les autres communes du Sénégal et de l’Afrique. » A remarqué le Président Macky Sall.

Le lancement de l’ouvrage sera précédé par une rencontre interactive avec la presse pour échanger sur les retombées du projet en faveur des populations.

A l’instar du Plan Sénégal Emergent, le but du Projet Fass Emergent est de permettre aux populations de la commune de bien prendre la place qu’elles se donnent dans l’œuvre nationale de transition réussie vers le statut d’économie à revenus intermédiaires à la fin des années 2030. Cela signifie pour elles, la pleine dignité d’une qualité de vie familiale et communautaire valorisante et de capacités d’auto-organisation à la hauteur des défis économiques, sociaux et environnementaux.

En effet, la portée du modèle et les réalisations enregistrées au Sénégal et en Guinée ont suscité un appétit et un intérêt pour bien des acteurs du développement. Le groupe des directeurs régionaux inter-agences de l’ONU en Afrique de l’Ouest et du Centre qui ont officiellement reconnu l’exemplarité du modèle intégré lors de leur passage à Fass, en est une illustration.  

Contacts : Habibou Dia | Media Specialist, UNFPA WCARO | dia@unfpa.org | Tel: +221 78 620 45 13– Dakar, Sénégal

Full review

Magazine Unis dans l'Action N°3 Riposte Covid19 Promouvoir le masque en coton made in Mali et soutenir les entrepreneurs locaux

Bulletin

Le résumé de la réponse du Système des Nations Unies dans le cadre du Plan d'action UN Covid19, en appui aux efforts du Gouverment du Mali. C'est ainsi que l'intervention de l’UNFPA est articulé sur quatre axes stratégiques à savoir (i) Maintenir le fonctionnement du système de santé, (ii) Assurer la fourniture et la disponibilité de contraceptifs modernes à courte et longue durée d'action, des informations, des conseils et des services (y compris la contraception d'urgence), (iii) Assurer la protection et la promotion des droits des femmes et des filles et (iv) Fournir des services de Santé Sexuelle et Reproductive aux Adolescent/ jeunes

Full review

COVID19, MALI SITREP DU 11 AU 17 JANVIER 2021

Rapport de situation

239 nouveaux cas de Covid-19 et 12 décès ont été enregistrés durant la période du 11 au 17 janvier 2021 ;

 

- La pandémie s'est étendue à un nouveau district sanitaire (Baraouéli dans la région de Ségou) ;

 

- Le cumul des cas confirmés depuis le début de la pandémie est de 7 839 parmi lesquels 5 562 ont été déclarés guéris (soit 70,9%), par contre 310 décès ont été enregistrés (soit une létalité globale de 3,9%).

Full review

LA COVID-19 MENACE D'EXACERBER LES INEGALITES AUXQUELLES SONT CONFRONTEES DE NOMBREUSES PERSONNES VIVANT AVEC LE VIH

Déclarations et déclaration

Déclaration de la Directrice exécutive de l'UNFPA, Dr Natalia Kanem

À l'occasion de la Journée mondiale du sida le 1er décembre 2020, alors que nous nous unissons pour soutenir les personnes vivant avec le VIH et affectées par celle-ci, rappelons-nous tous ceux qui ont perdu la vie à cause du sida et ceux qui les pleurent.

Alors que le monde combat un autre virus, la COVID-19, il ne doit pas oublier le VIH.

Bien que les deux virus diffèrent à bien des égards, les parallèles entre eux reflètent les vulnérabilités que ces virus exploitent, passant le plus facilement à des groupes marginalisés sans accès aux services, aux informations ou aux équipements de protection.

Une fois de plus, nous avons vu comment les personnes les plus exposées au risque d'infection et de maladie sont les moins susceptibles de trouver la protection et les soins dont elles ont besoin.

Les populations clés, telles que les professionnel (le) s du sexe et les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, et leurs partenaires représentent plus de la moitié de toutes les nouvelles infections à VIH dans le monde.

Pourtant, seule une petite fraction de tout le financement des programmes de lutte contre le VIH, les cible.

Il s'agit d'un écart choquant et susceptible de se creuser sous les pressions de la pandémie.

Déjà, les preuves s'accumulent selon lesquelles les personnes vivant avec le VIH risquent davantage à la fois d'attraper la COVID-19 et d'en mourir. Les efforts continus pour maintenir les services vitaux ouverts aux populations clés, notamment grâce à une sensibilisation virtuelle, sont vaillants, mais insuffisants.

Nous devons démolir la stigmatisation, la discrimination et la marginalisation auxquelles les populations clés sont confrontées dans la lutte contre le VIH. Elles ont le droit de se protéger et de prendre soin d'elles-mêmes sur un pied d'égalité avec tous les autres.

 

Dans les objectifs de développement durable, le monde s'est engagé en faveur d'une couverture sanitaire universelle. Traduisons cet engagement mondial en action, sans laisser personne de côté.

Un virus peut nous rappeler que personne n'est en sécurité tant que nous ne le sommes pas tous. Que nous n'avons pas le temps d'attendre. Le moment est venu d’investir dans des services de santé équitables et de faire respecter les droits de l’homme.

Full review

NEWSLETTER DE UNFPA MALI SUR CONSULTATION NATIONALE SUR DEMOGRAPHIE, PAIX ET SECURITE

Bulletin

Le Mali a organisé le 19 Novembre 2020, sa consultation nationale sur Démogra­phie, Paix et Sécurité au Sahel, Cas du Mali. Cette consultation, initiée par le bureau UNFPA Mali, s’est tenue en pré­lude au Symposium sur le même thème prévu le 2 décembre au Niger sous la présidence de Son Excellence Monsieur Mahamadou Issoufou, Président de la République du Niger.

Le résumé des discussions et des conclusions dans cette Newsletter

Full review

Pages