Vous êtes ici

CAPTURE DU DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE AU SERVICE DE L'EMERGENCE

Le Directeur Régional du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), Monsieur Mabingue Ngom et le Maire de la commune de Fass Gueule Tapée Colobane, Monsieur Ousmane Ndoye procèdent au Lancement de l'ouvrage intitulé « Capture du dividende démographique au service de l’émergence : Cas de la commune de Gueule Tapée-Fass–Colobane» ce lundi 12 avril 2021, à partir de 17h30 à l’hôtel Terrou-Bi, à Dakar, Sénégal. Plusieurs Ministres, partenaires techniques et financier ainsi que le corps diplomatique seront associés à cette importante rencontre.

L’ouvrage documente le processus de montage et de mise en œuvre de cette approche testée dans la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane. Il est l’aboutissement d’un long processus de travail acharné.

En prélude du lancement, le directeur régional de l'UNFPA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Mabingue Ngom, a exprimé sa satisfaction.  : « Trois ans après lancement de l’initiative, je suis particulièrement impressionné par l’intérêt et l’appétit que suscite ce modèle de partenariat qui épouse l’esprit d’un « One UN » sur le terrain au niveau communautaire, et qui s’aligne aussi parfaitement avec l’innovation majeure introduite par les objectifs de développement durable, à savoir l’intégration. »

Dans la préface le Président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky Sall a félicité l’UNFPA et le Conseil Communal de Gueule Tapée - Fass - Colobane pour avoir lancé une telle initiative pilote. « Je souhaite qu’elle soit une source de réflexion et d’inspiration pour toutes les autres communes du Sénégal et de l’Afrique. » A remarqué le Président Macky Sall.

Le lancement de l’ouvrage sera précédé par une rencontre interactive avec la presse pour échanger sur les retombées du projet en faveur des populations.

A l’instar du Plan Sénégal Emergent, le but du Projet Fass Emergent est de permettre aux populations de la commune de bien prendre la place qu’elles se donnent dans l’œuvre nationale de transition réussie vers le statut d’économie à revenus intermédiaires à la fin des années 2030. Cela signifie pour elles, la pleine dignité d’une qualité de vie familiale et communautaire valorisante et de capacités d’auto-organisation à la hauteur des défis économiques, sociaux et environnementaux.

En effet, la portée du modèle et les réalisations enregistrées au Sénégal et en Guinée ont suscité un appétit et un intérêt pour bien des acteurs du développement. Le groupe des directeurs régionaux inter-agences de l’ONU en Afrique de l’Ouest et du Centre qui ont officiellement reconnu l’exemplarité du modèle intégré lors de leur passage à Fass, en est une illustration.  

Contacts : Habibou Dia | Media Specialist, UNFPA WCARO | dia@unfpa.org | Tel: +221 78 620 45 13– Dakar, Sénégal