Vous êtes ici

CAMPAGNE DE PLANIFICATION FAMILIALE 265 MILLE UTILISATRICES A RECRUTER

Pour raison de covid-19, le Ministère de la santé et des affaires sociales, a procédé à un lancement virtuel de la campagne PF 2020 sur le thème : « l’engagement communautaire, un moyen efficace pour booster la planification familiale au Mali ».

La campagne vise, pendant un mois, à recruter 265 mille utilisatrices de produits PF afin de contribuer à l’atteinte de l’objectif de 30 % de taux prévalence contraceptive (TPC) d’ici 2023.

Avant le lancement de la campagne et dans le souci de maintenir l’offre de services PF en période de covid, l’UNFPA Mali avait remis, en juin dernier, au Ministère de la santé, un lot de 147 400 Implants/Jadelle et 31 000 préservatifs féminins pour un coût de 742 014 000 FCFA sur financement des Pays Bas.

Pour rappel, le taux de prévalence contraceptive (TPC) au Mali est de 16 % en 2018. Le plan d’actions national budgétisé pour la planification familiale (PANB-PF 2019-2023) élaboré avec la contribution technique et financier de l’UNFPA pour un coût de 72 milliards FCFA, vise un objectif de 30 % de TPC d’ici 2023. La mise en œuvre du PANB-PF devrait permettre d’éviter 582.000 grossesses non désirées, 208.000 avortements à risque et 2.500 décès maternels.

Pour l’atteinte de l’objectif de 30 % de TPC, le Représentant de UNFPA Mali, Dr Eugène Kongnyuy, a affirmé, à la présentation du document, qu’il va falloir « une augmentation régulière des investissements dans la PF, la mise en place de partenariats solides, le renforcement du leadership et de la coordination des intervenants et une orientation des actions davantage vers les populations, notamment les jeunes et adolescents ».