Vous êtes ici

MALI, L’OFFRE DE SERVICES PF CONTINUE MEME EN PÉRIODE DE COVID-19

Malgré la crise multidimensionnelle au Mali et la Covid-19, l’UNFPA a poursuivi la mise en œuvre du Projet Atteindre le dernier km : Accélérer la transition démographique en investissant dans la PF dans les régions de Segou et Mopti sur financement des Pays Bas à hauteur de US 8 900 000 sur quatre ans (2018 -2021).

Des équipements médicaux et des consommables biomédicaux ont été acheminés le 17 août 2020 au niveau des 16 districts sanitaires des régions de Segou et Mopti pour les besoins de 387 Centres de santé communautaire afin de poursuivre l’offre de services de planification familiale.

 

Pour rappel au Mali, la prévalence contraceptive est de 16% pour les méthodes modernes contre 24% de besoins non satisfaits en matière de PF. Cette faible utilisation des services de PF est due à différents facteurs dont les plus importants sont le dysfonctionnement de la chaine d’approvisionnement et de distribution des produits contraceptifs et la faible qualité, disponibilité et accès aux services et produits de PF de qualité, en particulier pour les adolescents, les jeunes et les populations défavorisées du milieu rural.

 

Dans le cadre du projet Atteindre le dernier km, en 2019, le nombre d’utilisatrices additionnelles pour les méthodes modernes de PF est passé à 28 543 clientes, soit 179% par rapport à la cible (15 925).

Ce résultat résulte de la mise à disposition en continu des produits contraceptifs grâce au renforcement des capacités de la Direction de la Pharmacie et du Médicament avec l’acquisition de 3 camions (un 30 tonnes et deux 15 tonnes) de distribution.

L’UNFPA a collaboré au démarrage de deux stratégies novatrices dans l’offre des services de PF à travers la distribution de contraceptifs à partir des salons de coiffure et de « keneya info taxini».