Vous êtes ici

RGPH5 AU MALI LE GOUVERNEMNT S’ENGAGE A COUVRIR LE GAP DE 5 MILLIARDS FCFA

Audience ce lundi après-midi de Dr Eugène Kongnyuy Représentant de UNFPA Mali, en fin de mission avec le Ministre de l'Economie et des Finances Alousseni Sanou. Dr Kongnyuy lui a adressé ses félicitations pour sa reconduction à la tête du département de l'Economie et des Finances.

Échanges sur le 8eme programme de coopération Mali-UNFPA 2020-2024 et principalement sur le 5eme Recensement Général de la Population et de l'Habitat, en cours malgré le gap de 5 milliards de FCFA. Le Ministre a réitéré l'engagement du Gouvernement à tout mettre en oeuvre  le bon déroulement du RGPH5 dont la phase dénombrement démarre du 13 novembre au 12 décembre avec le soutien des partenaires techniques et financiers dont UNFPA est le Chef de file. [Je salue la décision du Ministre qui a pris l'engagement de couvrir le gap du Recensement qui mobilise les PTF] selon Dr Kongnyuy.

En matière de santé, le Représentant a informé le Ministre du document en cours de préparation avec INSTAT sur le costing des trois zéros (zéro décès maternel évitable, zéro besoin non satisfait en PF et zéro VBG).

En outre, le Représentant s'est réjoui de la solidité des soins de santé primaires au Mali, basés sur un système décentralisé et focalisé sur l'engagement des communautés et de la redevabilité des prestataires.

Ceci explique pour une grande part que le Mali enregistre un taux de décès maternel de 325 décès maternels pour cent mille naissances vivantes, jugé assez bas comparé aux taux dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest et du Centre.