Vous êtes ici

Programme Initiative Spotlight PREMIER COUP DE CLAP D’UNE SERIE TELEVISUELLE SUR LES VBG

Au Mali, la violence sous forme physique ou sexuelle touche une femme sur deux (49%) dans le groupe d’âge de 30-39 ans ; 14,3% des adolescentes de 15-19 ans des adolescentes étaient mariées avant d’atteindre 15 ans révolus (EDSM2018)

Depuis plus de trois décennies, les violences basées sur le genre sont un phénomène d’ampleur nationale reconnue par l’Etat malien  et est au centre de réflexions de débats et d’actions au niveau des pouvoirs publics et des partenaires techniques et financiers, d’où l’idée de renforcer la sensibilisation à travers la production d’une série télévisuelle sur les violences basées sur le genre dans le cadre du programme Initiative Spotlight auquel participe l’UNFPA comme agence d’exécution avec ONUFEMMES, le PNUD, UNICEF, HCR

Le premier clap de la production de la série a été donné le vendredi 2 octobre à Bamako dans une école parce que les violences sur les adolescentes deviennent assez préoccupantes et c’est à juste titre que les acteurs de la série sont constitués essentiellement d’adolescents et d’adolescentes qui ne savent pas toujours se protéger des violences. Avec la série, les acteurs vont désormais identifier les formes de violences et apprendront à les dénoncer.

Intervenant au nom du Coordinateur du Système des Nations Unies, Dr Jean-Pierre Baptiste Représentant de l’OMS, a affirmé que le poids du patriarcat, les stéréotypes sexistes qui relèguent la femme à un statut social inférieur combinés au profond enracinement dans les mentalités et le silence qui entoure la pratique, font que les VBG persistent et sont justifiées par la grande majorité de la population sans distinction de sexe d’âge, de religion et de statut socio-économique ».

Par conséquent, le système des Nations Unies espère que la diffusion de la série télévisuelle sur les VBG servira d’élément déclencheur pour révéler « ce mal qui gangrène nos communautés ». La série servira surtout d’espaces de mobilisation des mouvements de défense des droits des femmes et des filles, des activistes, décideurs, survivant(e)s et des communautés à faire connaitre les souffrances des survivantes en vue d’une prise de conscience nationale pour la prévention et la prise en charge holistique des VBG.

Le programme Initiative Spotlight mis en place par l’Union européenne présente à la cérémonie par son chef de coopération Géza Strammer et l’Organisation des Nations Unies, vise justement à éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, en mettant plus particulièrement l’accent sur la violence conjugale et familiale, la violence sexuelle et sexiste ainsi que les pratiques néfastes. Le programme est mis en œuvre dans cinq régions du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, et le District de Bamako) couvrant ainsi une population de 14.148.509 personnes soit 75% de la population totale du Mali, en partenariat avec le gouvernement du Mali, notamment le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille dont le secrétaire général Chiaka Magassa a exprimé le soutien de son département à la production d’une série télévisuelle sur les VBG.